Nous contacter
02 96 28 02 33

contact@webopure.com

Avis de Sylvie P sur Pompe de transfert Aquatec DDP 550


Vue du dessus de la pompe de transfert DDP 550 Aquatec Pompe de transfert Aquatec DDP 550

les pompes à pression Aquatec 550 délivrent des débits importants à des pressions allant jusqu'à 60 PSI.

 
la conception de leur diaphragme 5 chambres brevetée permet à ces pompes de fonctionner à des niveaux de bruit très bas et avec un minimum de pulsations. Ces pompes sont conçues pour un service intermittent, bien que la plupart des modèles peuvent être exécutés en continu pendant des heures.
 
Ils sont couramment utilisés soit pour pressuriser l'eau d'un réservoir atmosphérique, à fournir de l'eau purifiée à un point d'utilisation spécifique, ou tout simplement pour augmenter la pression en cas de besoin.

Ces pompes de surpression Aquatec fournissent "la pression de la ville" pour l'approvisionnement en dehors du lieu de résidence où 12 volts ou 24 volts est disponible. Elles ont une durée de vie plus longue et un débit supérieur à d'autres pompes de surpression à membrane et elles consomment moins de la moitié de l'énergie consommée par une pompe à éjecteur fonctionnant sur courant alternatif d'un onduleur. La version 120 volts peut être utilisé sur les systèmes d'alimentation à distance avec les onduleurs.
L'interrupteur de pression intégré est réglé sur 60 psi. Les pompes sont équipées de raccords demi-pouce filetés droits. Le Filtre en option est fortement recommandé afin d'éviter l'entrée de débris dans la pompe, assurant une longue vie de la membrane.
 
Décidément pour nous, la meilleure marque de pompes de ce type du marché !
Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
En savoir plus
stars_5 - Posté le mercredi 23 mars 2016par Sylvie P

Rapidité et efficacité.

Rien à rajouter !
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris